jac-Roskilde

Choose your
language

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation

Haut de Page

ROSKILDE (DK)

Cathédrale de Roskilde

Les jacquemarts Kirsten Kimer, Peder Döve et

Saint-Michel terrassant le dragon

G.Guilbaud

Les tours jumelles de la cathédrale de briques (12 ème siècle) sous les ordres de l’Évêque Absalon,

fondateur de Copenhague.

Utilisée comme centre funéraire pour les monarques danois, dont 38 sont enterrés ici.

A voir dans la cathédrale

            Grille de la chapelle Christian IV, forgées par Kaspar Fincke (D)

Today Deal $50 Off : https://goo.gl/efW8Ef

Peinture de Christian IV à la bataille de Colberger Heide (1644) par Wilhelm Marstrand

Tombeaux de Christophe Valdemarsen (au centre), de Louise de Mecklembourg-Gustrow (à gauche) et de Frédéric IV de Danemark (à droite)

Le magnifique retable datant des années 1500, sculpté par Claus Berg.

 Entièrement doré à l'or fin, il est l'une des plus belles représentations

de la Passion du Christ.

Le marteau de Kirsten Kimer,

frappe les quarts,

la tête tourne au rythme des heures

 (cloche de 1504)

Saint-Michel cabre son cheval au-dessus du dragon qui pousse un cri d’agonie provenant de 3 tuyaux reliés à un soufflet actionné par le mécanisme de l’horloge.

Deux figurines en bois avec costumes du moyen âge : une paysanne et un paysan.

L'orgue de 1554 est dirigé par Hermann Raphaelis

La nef, allée centrale

Vue de la chapelle Christian IX

Voir la vidéo

Le cadran (2x12h) carré a 2,20 m de coté, une seule aiguille qui fait un tour en 24 h,

Le mécanismes de 1884 est en fer forgé, dont 2 roues en bronze,

et mesure 2 m 05 L/ 1 m 30 P / 1 m 86 H

Anciennement échappement à ancre, il fut remplacé par une échappement à chevilles.

Le pendule bat environ à 50 oscillations par minute.

Ces statuettes n’ont pas de signification historique.

Le 2 cloches ont un diamètre de 18 et 45 cm pour les quarts et les heures.

Sonnent de concert avec les grandes cloches du clocher

Au XIV siècle, le fonctionnement de l’horloge et des jacquemarts laissait à désirer.

Les anciens mécanismes furent remplacés en 1741 par Peter Mathiesen de Copenhague.

Puis, remplacés de nouveau vers 1884 par Bertram-Larsen.


Les automates et l’unique cadran d’une aiguille avec le soleil et la lune aux extrémités, sont installés sur le mur de la tour

contenant le mécanisme, au dessus du trifotium (voir photo 1930~)

 Peder Döve,  les heures

Déclenche le mécanisme

de Saint-Michel

Différents pignons

Remontage à sa place habituelle après restauration en 2003.

La cage mesure 100 cm de largeur, 220 cm de longueur et 140 cm de hauteur.     

Ref : pour ces 4 photos

TÅRNURMAGER JENS SØREN FRAUSING    

Les quatre photos ci-dessous proviennent du site.

Tel :59 65 80 30   - 21 37 76 77/ taarnurmageren@maildk/ Elsgaarden  - Sneglerup Huse 1 -4571 Grevinge  - Denmark

Centre du cadran

Photo avant 1930