Jac-Orvieto

Choose your
language

ORVIETO province de Terni - Italie

Le jacquemart Torre del Maurizio

 Il Duomo di Orvieto dans le fond,

On aperçoit un des trois cadrans de 2 m 80  à une aiguille de la Torre del Maurizio, en haut à gauche

19 décembre, le matin la  ‘Torre del Maurizio’ dans le brouillard.


Le Jacquemart « Maurizio »  fut installé sur la tour de 21,50 m à Orviedo en 1351.

Habillé d’une veste courte, de chaussures très effilées et d’un chapeau pointu, sur sa ceinture est écrit :

« Da te a me campana fuoro pati.Tu per gridare et io per far i fati »

(Un pacte nous lie, cloche, toi et moi. Toi pour crier et moi pour accomplir des actes).

Emprunt de ce que j’aurais peut être vu !

 Torre del Moro dans le fond.


http://archive.oapd.inaf.it/othersites/serraoro/storia.htm

Fixé sur un axe, cet homme de bronze de 1,70 m sonne les heures sur la  grande cloche (D 1,12 m)

en tenant un marteau de ses 2 mains.

Les 2 cloches (D 42 et 46 cm) de la sonnerie des quarts furent rajoutées en 1556.

Au cours de siècles l’horloge a eu : foliot, pendule à couteau, à chevilles, à ressort, le zodiaque, la lune, sonneries des quarts aux heures paires.

Vers 1860 fut appliqué le temps moyen en remplacement du solaire

et la sonnerie de 12 heures à la place des 6 heures.

Récemment, suite à une adaptation phonétique de ariologium muricçio, l'automate sera appelé par les Orvieto « Maurice ».


Emprunt à Wikipédia



La cathédrale d’Orvieto se dresse au sommet de la colline et domine les autres édifices. Le Duomo dédié à l’Assomption de la Vierge Marie, est l’une des œuvres les plus grandioses de l’architecture médiévale italienne. De style gothique, elle est notamment célèbre pour sa façade, ainsi que pour la chapelle de Saint Brice – Cappella San Brizio – décorée des fresques de Fra Angelico et Luca Signorelli.

Cliquez pour voir les monuments et lieux d'intérêt à Orvieto

G.Guilbaud

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation  

Haut de Page

Réf : Horloges Monumentales et Astronomiques les plus remarquables d'Alfred UNGERER (1931).

          Merci au personnel de l’office du tourisme pour leur disponibilité et la documentation fournie.

Prise de vue réalisée par M. Giovanni Paltrinieri - Merci pour cet envoi !