Jac-Norwch

Choose your
language

Norwich - Norfolk - GB

Les jacquemarts de la cathédrale de Norwich.

La nef orientée à l'est

Réf : Le monde des automates, étude historique et technique,  de MM. Alfred CHAPUIS et Edouard                GELIS ; préface de M Edouard HARAUCOURT - 1928. bibli n°41,

complétée par M.Howgrave-Graham, à Londres.

Réf : Horloges Monumentales et Astronomiques les plus remarquables d'Alfred UNGERER (1931).


Merci au personnel de l’office du tourisme pour sa disponibilité et la documentation fournie.

 « M. Tompion, le célèbre horloger dans Fleet Street, construisit l’horloge pour la cathédrale Saint-Paul.

 Vers 1620 les jacquemarts furent installés, environ 46 cm de hauteur, ils tournaient sur eux-mêmes et frappaient les quarts sur des timbres suspendus à la croix de fer.

Chaque cadran avait cinquante (15.24m - D=4.85m) et soixante pieds (18.288m -D=5.82m) de circonférence.

Des chiffres de l'heure sur le cadran de peu plus de deux pieds de hauteur.

L'aiguille des minutes de huit pieds de long (2.43 m) pèse 75 lb (34.2 kg)

L'aiguille des heures de cinq pieds cinq pouces de long (1.65 cm ) pèse 44 lb (20.064 kg).

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation  

Haut de Page

G.Guilbaud

L’incendie de 1666 fut une grande perte pour le patrimoine horloger.

Jack of the Clock-house, BY WILLIAM ANDREWS, F.R.H.S.


The works of Shakespeare and the older dramatists contain allusions to automaton figures called “Jack of the Clock-house,” which were popular in bygone times.

In Richard II., (Act v., sc. 5.), Shakespeare makes the king say: —


“ —————— my time

Runs posting on in Bolingbroke’s proud jay,
While I stand fooling here, his Jack o’ the clock.”


The following occurs in Richard III., (Act iv., sc. 2.): —


“Buckingham. — Why let it strike?
King Richard. — Because that like a Jack, thou keeps’t the stroke
Betwixt thy begging and my meditation.”


Extrait du site :

http://elfinspell.com/England/Andrews/Antiques-Curiosities/JackOfTheClock-House.html

Le Cloître

En 1666, l’ancienne cathédrale Saint-Paul fut incendiée, l’horloge détruite et les jacquemarts disparurent, un ventriloque les avait empruntés !

La famille Hansell les racheta, les rénova et en fit don au Chapitre.

Ils sont actuellement au-dessus du portail sud, au fond de la nef centrale.