Choose your
language

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation

Haut de Page

Installation des cadrans sur les tours

En 1401, la ville hanséatique de Hambourg envoya une flotte menée par Simon d'Utrecht et affronta Störtebeker vers l'archipel d'Helgoland.

La légende dit qu'il aurait essayé de négocier sa vie en échange de son trésor :

une chaîne en or assez grande pour encercler toute la ville de Hambourg.

A l’époque de Klaus Störtebeker, la Hanse germanique vivait des heures florissantes.

Les cales de ses nombreux bateaux étaient remplies de denrées alimentaires et de richesses.

La Hanse jouissait de privilèges, alors que le peuple avait faim et n’avait pas son mot à dire.


Et on peut supposer que c’est pour se rebeller contre cette autorité et pour aspirer à la liberté, que Klaus Störtebeker a choisi la piraterie.

Störtebeker et ses 71 compagnons furent condamnés à mort et décapités.

Il y a aujourd'hui une statue de Klaus Störtebeker à Hambourg.

Vidéo des pirates : la décapitation

Texte en Allemand + photos

Ce crâne aurait Appartenu à Störtebeker, il a été decouvert  en 1878


Jumelé avec

Marseille (F) 1958

Reportage

en

Allemand

G.Guilbaud

HAMBOURG (D)

Jacquemart : la décapitation du pirate Klaus Störtebeker



Hamm-Süd   Süderstraße hambourg

 Ville libre et hanséatique de Hambourg

La maison Stoertebeker : lors du choix d'un nom pour cet ensemble de bureaux, celui du pirate Klaus Störtebeker fit l’unanimité.

Il collait parfaitement avec la ville hanséatique de Hambourg et il fut aussi décidé de construire un jacquemart racontant cette histoire.

Deux des trois tours de la maison ont reçu des cadrans lumineux.

Un carillon joue des airs différents.