Jac-Duderstadt

Choose your
language

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation

Haut de Page

Duderstadt (Allemagne) Basse-Saxe

Le jacquemart ‘’Anreischken’’ de l’hôtel de ville

Le conseil de la ville avait chargé l’architecte Andreas pour construire le mur d'enceinte de  Duderstadt.
Il fut tellement désagréable avec les agriculteurs maçons que ceux-ci furent aussi en colère contre les citoyens de Duderstädt.

Donc, ils ont appelé les gens de Duderstadt "Anreischken". Un très vilain mot à l’époque.

Les citoyens de Duderstadt, pas contents. ont construit une figure en bois qui ressemblait à Andreas. Puis ils ont mis la figure dans une horloge de la porte de la ville.

 Lorsque l'horloge sonnait l'heure, celle-ci regardait et hochait la tête aux agriculteurs.


La porte de la ville a été démolie en 1829 et le jacquemart d'Anreischken monté à l'hôtel de ville ou, depuis presque 200 ans, il fait le bonheur des visiteurs.

"Anreischke" est plus qu'un nom : il est devenu, au fil des siècles, une personnalité de la ville.

 Avec son chapeau pointu relevé de grands pétales.

Avec sa barbe, son grand nez, sa grande bouche il est devenu une star incontournable dans l’histoire de la ville.

Les citoyens avaient créé un Duderstädter en 1694, avec l’horloge publique de Duderstadt.


Après rénovation, il fut posé sur une glissière, la réplique fut agrandie en 1959.


Toutes les deux heures, il sort de sa tour coté est et hoche la tête aux agriculteurs qui arrivent sur le marché, afin de leur rappeler l'Andreas détesté, et de leur dépendance

à l'égard de la ville..


Peut être fumait-il la pipe et

clignait-il de l’œil ?

G.Guilbaud

Le "Anreischke", le symbole de Duderstadt sur la protection de la parade en juillet

Tout sur la ville

Voir la vidéo