Choose your
language

Impressionnant : un tout petit aperçu de l’intérieur de la cathédrale !


Le Martinillo
L'image date du XIX siècle, quand Le Martinillo a remplacé l'ancien automate du XVIe siècle.


De  hauteur inférieure et de plus petite taille, l’automate appelé Martinillo lui est responsable de signaler les quarts, en déplaçant les deux bras qui actionnent la transmission chaque quart d'
heure vers les cloches.

le Martinillo et ses deux bras articulés

Le papamosca, Le Moucherolle dit 

« gobe-mouches »

Il existe une incertitude sur la date de construction de cette horloge mais aucune trace au Moyen Âge de l'existence d'autres horloges dans la cathédrale.
Le meilleur moment c’est à midi, lorsqu'il sonne les douze coups et ouvre et ferme la bouche à douze reprises.

Des sculptures en bronze dans toute la ville

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation  

Haut de Page

G.Guilbaud

Burgos (Espagne)

Le papamosca de la cathédrale

Une magnifique cathédrale, ou dès l’arrivée, un pèlerin de bronze nous invite sur son banc ombragé.

"Fernando III et l'évêque Don Mauricio ont posés la première pierre de la cathédrale le 20 Juillet 1221.