Choose your
language

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation  

Haut de Page

MARSEILLE (F)

Le marégraphe de 1883, n° 174 de la Corniche

à Marseille, dans l'Anse Calvo.

Pourquoi le marégraphe de Marseille ?

Il fut inventé en 1842 par l’ingénieur hydrographe Chazallon.


Ce fut celui qui servit en premier à mesurer le zéro des cartes françaises, ainsi que les

350 000 bornes dites du NGF (Nivellement général de la France) entretenues par l’IGN.

(Ref)

  Quelques une des bornes NGF sur le territoire                       (Ref)     

REF:

Les résultats les plus récents permettent d’estimer à 16 cm la hausse du niveau moyen de la mer à Marseille depuis la fin du dix-neuvième siècle. Ils permettent également d’estimer le dénivelé entre le niveau moyen de la Méditerranée et le niveau moyen océanique : la surface méditerranéenne serait (du moins à Marseille) environ 15 cm plus basse que la surface océanique.

 Il participe aussi à mesurer l’augmentation du niveau de la mer.

Pour situer les cycles dans le temps, il est guidé par une horloge.

Ci-contre : ancre et balancier


Le marégraphe de Marseille est classé aux Monuments historiques depuis 2002.


Visite uniquement sur inscription préalable

(réservation obligatoire sur http://geodesie.ign.fr/maregraphe/)       

(Ref)

-Merci à Monsieur S.Richert du Var pour les belles photos ci-dessus

VIDEO

Ancre

Balancier

Villes jumelées avec Marseille

Grâce aux efforts conjugués de l’IGN et du SHOM, l’observatoire de Marseille est équipé d’un MCN moderne et performant qui comprend notamment un télémètre à émission radar et une centrale d’acquisition numérique.

La centrale permet de recueillir les mesures de hauteur de niveau de la mer à une période d’échantillonnage inférieure ou égale à 10 minutes. Son fonctionnement est permanent.

La précision des mesures est meilleure que 2 cm à 99,5 %.

(Ref)

Les marégraphes de France

Accès aux données des marégraphes mis à disposition sur REFMAR

Office du tourisme