Choose your
language

Patrimoine-Horloge ©   Politique de confidentialité ; Conditions d’utilisation  

Haut de Page

EDIMBOURG (GB)

Ball team, Nelson Monument, Edinburgh


C’est aussi une sorte d’horloge mère!

A l’époque de la marine à voile, au 19 ème siècle, sans système de communication pour avoir l’heure exacte afin de régler leurs chronomètres de marine, les capitaines de navires ne pouvaient compter que sur l’ingéniosité de leurs semblables.

 

Pour connaître sa position sur la Terre, il faut connaître la latitude, la longitude et l'altitude.


Jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, une navigation en haute mer sans repères était impossible.

La longitude demandait de connaître l'heure réelle précise.


Après plusieurs jours de voyage connaître l'heure (solaire) de Greenwich permettait ainsi aux marins de calculer la différence de longitude entre la position de leur bateau et le méridien de Greenwich, puisque la Terre tourne de 15° de longitude par heure.

Donc, d’obtenir sa position sur terre.

Voici quelques unes de ces boules de temps. 1853 + quelques auters

La boules, 762 kg, descend à midi en Angleterre


Afin d'alerter les bateaux, la boule est à mi-mat 5 minutes avant, puis en haut pendant  2 ou 3 minutes avant la descente.


Les capitaines de voiliers avaient le temps de se préparer.

 La prise en compte commence quand la boule chute.


VIDEO

Le monument de Nelson sur Calton Hill

Le monument a été construit au point culminant à 171 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Le monument mesure 32 mètres de haut et a 143 marches.  

A l’emplacement d’un mat qui envoyait des signaux aux bateaux dans la rade.

Il y a une boule de temps au sommet de la tour, qui est levée au sommet du mât et chute à 12:00 heure exacte de Greenwich.

 

En été, cela coïncide avec le canon qui est tiré du château.

La balle de temps et le canon étaient tous deux destinés à permettre aux navires de passage, de régler leurs horloges.

Calton Hill à l'est de Princes Street, est une colline du centre d'Édimbourg,  classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Son intérêt au sein du patrimoine naturel de l'Écosse lui vaut d'être inscrite au

Scottish Natural Heritage.

Cette aide visuelle aux navires au large était considérée comme plus précise que le son, qui ne voyage qu’à

340,29 m / s.


Le canon d’ Edimbourg tire en simultanéité tous les jours à 13 heures


VIDEO


Jumelé avec

Nice (France) depuis 1957 .

Time-ball by Bryson, Edinburgh circa 1850

Time-ball miniature réalisée par Bryson.


Cela a été fait par l’éminente famille horlogère de Bryson pour la vitrine de leur boutique dans Princes Street (66) Edimbourg vers 1850.


Cette boule de temps miniature est unique (pas d’exemple connu).


 Une fenêtre magnifique pour les clients potentiels venus pour observer et vérifier leurs montres de poche et comparer l'exactitude de la balle de Bryson avec le tir du "One O 'Clock Gun"


Voir les photos ci-dessous

 L'observatoire naval des États-Unis

 a lancé un service de chronométrage pour les États-Unis en 1845, à

À la fin du XXe siècle.

En commémoration de cette méthode traditionnelle de diffusion du temps, l'US Naval Observatory a installé ce ballon de temps cérémoniel au sommet de son bâtiment principal à Washington DC.


Le bal de l’année - à minuit, heure normale de l'Est - sera le point culminant d'une «ball-tour du monde» marquant le début de l'année 2000 et le début du troisième millénaire en 2001.

7 Autres balles dans d’autres pays

Ancien observatoire et ancienne tour de la boule


 Former Observatory and Ball Tower - Québec, Quick Description:

L'Ancien observatoire est situé dans l'enceinte de la Citadelle de Québec, une base militaire active, à Québec.


The former observatory is located within the Québec Citadel, an active military base, in Québec City.


REF:

Brisbane Australie


L'usine a continué à fonctionner dans les premiers jours de la colonisation libre et en 1861 est devenue une station de signal.

De 1866 à 1894, un fusil horaire part à 13 heures tous les jours pour annoncer l'heure et de 1894 à 1950, un ballon de cuivre (qui repose encore sur le toit) est lâché à 13 heures tous les jours.

La balle "originale" de l'US Navy Time proposée:


En 1885, le ballon de temps a été déplacé au bâtiment du département d'état, de guerre, et de marine à l'ouest de la maison blanche, Washington D.C. où il est resté en opération jusqu'en 1936.

"New" US Navy Time Ball

Le phare de Williamstown Australie

 est situé à Point Gellibrand. Il fut érigé en 1852, mesure 17 mètres de haut et est situé à une altitude de 22 mètres. Construit en basalte local.

Le premier phare du site a été construit en 1839-1840. Comportait aussi un mât et une  boule de temps de plaques de cuivre.
L’ appareil à boule de temps monté au sommet de la tour de pierre bleue a fonctionné régulièrement jusqu'en 1926.

De 1858 à 1926, la grande boule sur le toit était lâchée chaque après-midi à une heure pour permettre aux capitaines amarrés au large de corriger leurs chronomètres.

Le Timeball Tower / Lighthouse avait un signal horaire supplémentaire à vingt heures chaque nuit en éclipsant la lanterne du phare.

La boule de temps a cessé d'opérer en août 1926 et l'appareil a été démonté.

Brighton clock tower


De style classique et baroque, la tour s'élève à 23 m (75 pieds) et le mât qui la domine l'allonge de 4,9 m (16 pieds).


Les quatre cadrans de l'horloge ont un diamètre de 1,5 m (5 pieds).

Les mentions JAMES WILLING et 1887 apparaissent sur les cadrans.

The Newcastle, Australia Time Ball


Édifice classé monument historique, le bureau des douanes de Newcastle a été conçu en 1877.

Une aile a été ajoutée en 1899.

La boule de temps se trouve sur une tour d'horloge de 32 m de haut située à l'extrémité ouest du bâtiment.

L'un des trois exemples en Australie qui sont relativement intacts, la douane fonctionne actuellement comme un restaurant et un centre de fonction.


Crédit image Fort Scratchley Hisorical Association.

Il y aurait encore une cinquantaine de ces boules dans le monde,

bonnes recherches!

Découvrir le génie de l’homme, le savoir du monde

est dans les livres et Internet.